Pourquoi des vêtements blancs ? Pourquoi un turban ?

  Le blanc est la couleur de l'aura, car c'est l'addition de toutes les couleurs, et donc des couleurs des chakras. Le blanc constitue donc l'ensemble harmonisé des qualités de nos chakras, et représente la simplicité, la légèreté et la pureté. On peut aussi considérer qu'à l'inverse du noir qui absorbe tout, le blanc rayonne. Se vêtir de blanc est donc censé favoriser ces qualités et renforcer le champ électromagnétique (l'aura).
Ce n'est pas obligatoire pour pratiquer le yoga Kundalini, mais c'est une tradition dont il est conseillé de faire l'expérience. La plupart des pratiques proposent une façon de se vêtir, qui peut avoir différentes origines. Il est évident que cela n'est pas l'essentiel de la pratique, mais fait partie de l'expérience proposée.

  Le turban est également traditionnel. Il vient des Sikhs, dont faisait partie Yogi Bhajan, qui a apporté le yoga Kundalini au monde occidental. Il fait partie d'attributs qui sont censés protéger certaines parties du corps, et certains principes énergétiques, relationnels et émotionnels. Ainsi, le turban protège le sommet du crâne (7ème chakra). Cela peut être utile dans la pratique, étant donnée l'intensité de la circulation énergétique qui peut y être favorisée. Ainsi, le turban aide à faire redescendre l'énergie ascendante et à l'intégrer.
Le fait d'avoir le crâne enserré par un turban permet également un meilleur centrage, une meilleure concentration, une meilleure attention à soi-même. Pour les personnes portant les cheveux longs, s'attacher les cheveux et les rassembler sur la tête est souvent un réflexe pour se concentrer à une tâche. Cela témoigne du même ordre de processus.
De la même manière que les vêtements blancs, le turban n'est pas obligatoire à la pratique, ni même à l'enseignant, mais en faire l'expérience peut être enrichissant, et peut révéler à chacun quelque chose de nouveau.

 

crédit photo : Tara Kaufmann
 

Rédigé par Elodie et Brice

Repost0